Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 22:07
La question des multivers, une affaire de composition.

La question des multivers, une affaire de composition.

1 UMMO

EL PLANETA DE LA UNIDAD

Un solo continente, una raza orografía poco accidentada, un sistema solar con dos planetas y sin lunas, escasas diferencias individuales en el valor intelectual y moral, religión única expresada en un lenguaje claro y lógico, exento de esas paradojas e interpretaciones personales que implica el simbolismo, etcétera. Todo en ellos parece apuntar hacia la UNIFORMIDAD, en total contraste con nosotros.

Nuestra diversidad de religiones, tanto en la actualidad como en el pasado, no necesita comentarios, lo mismo que nuestras filosofías y estilos de cultura. Incluso dentro de cada uno de nosotros vivimos la pluralidad y la contradicción y mientras ellos aman sobre todo a la colectividad, el egoísmo es inevitable en la psicología del hombre terrestre. Simbólicamente y exagerando los términos, nosotros somos algo así como hombres-lobos y ellos hombres-abejas.

 

VENTAJAS E INCONVENIENTES

Su alma colectiva (BUAUA BUAIEI) y que afecta a la Humanidad total de UMMO es, como el alma individual y Dios (WOA), adimensional, atemporal y, por efectos o de la LOGICA. Este alma colectiva, entre otras funciones, y mediante una técnica de auto hipnosis, les permite una perfecta telepatía de palabras y que es de un valor inestimable en los viajes interplanetarios, ya que estos mensajes son instantáneos y todos los demás, de tipo físico, llegarían siempre tarde. (Recuérdese también, en este sentido, la enfermedad telepática de interferencia totalmente desconocida en nuestro planeta.)

Por el contrario carecen de experiencias místicas y fenómenos mágicos, como el tele transporte, desmaterialización, etc. y, mas todavía, en coincidencia con muchos de nuestros científicos no están convencidos de su realidad. EL arte, sobre todo la pintura y la música, es inferior al de la Tierra. En cuanto a nuestra discutida y milenaria astrología, me temo mucho que en el fondo tengan de ella una opinión similar a la de Voltaire, que la consideraba como una enfermedad incurable del espíritu humano. Pero es que la astrología aparte de ciencia de los ciclos, es un arte MAGICO o MANTICO perteneciente a un UNIVERSO SIN ESPACIO que es el de la AFINIDAD y en el cual tal vez exista algo así como un alma no humana y colectiva, sino MUCHO MAS UNIVERSAL.

UMMO, OTRO PLANETA HABITADO p 186-187. Fernando Sesma.

Wow y -a-plus?

Wow y -a-plus?

2 WOW !

Le signal WOW serait celui d’une comète ! On enfile les “si” et les hypothèses de travail du genre “à l’époque, en 1977, le dégazage H2 devait-être bien plus grand” et le bla bla bla  rationaliste d’usage et l’on conclut que c’est sûr de sûr c’est la comète  266/P Christensen…aucun doute la dessus puisque c’est la conclusion formelle de cette étude!

http://planetary-science.org/wp-content/uploads/2017/06/Paris_WAS_103_02.pdf

C’est beau la science rationalo rationaliste qui ne doute pas d’elle même alors même qu’un minimum de prudence devrait être exprimée en rappelant tout simplement les hypothèses amenant à cette conclusion... Mais il est vrai que cela rassure et que sans nul doute cela va conforter nos spécialistes en foutreries pseudo sceptiques qui vont pouvoir se féliciter de ce que le WOW soit finalement expliqué naturellement, n’est-ce pas finalement ce qui compte le plus dans la politique de l’ontologie dominante?

Pour le moment ce n'est pas la soucoupe mais on se rapproche du surfer.

Pour le moment ce n'est pas la soucoupe mais on se rapproche du surfer.

3 Tweets

Une lecture de Martin Heidegger serait-elle nécessaire à la compréhension des Tweets concernant les IBOZUU?

Extrait de “La logique comme question en quête de la pleine essence du langage par Martin Heidegger”:

“Grâce à cette détermination, qui est de l’ordre d’une expérience, et sous sa triple figure[1] d’être déterminé par une vocation, d’être déterminé résolument et d’être disposé affectivement, nous devenons capables de faire l’expérience de la temporalité en son essence originale. Ce qui ne veut pas dire que la représentation courante du temps soit abolie: c’est bien plutôt à partir du temps original seulement que l’on peut comprendre comment on a pu arriver au concept courant de temps. Le concept de temporalité lui-même détermine non seulement la représentation de l’être historial mais d’abord la représentation de ce que veut dire être, non-être et devenir. Le temps est le domaine premier à l’intérieur duquel nous pouvons avoir une entente de l’être. Si dans l’histoire le concept de temps change, ce sont aussi le concept de l’être et notre position fondamentale par rapport à l’étant qui vont devenir autres.”

[1] Ne faut-il pas prendre en compte une quatrième figure “d’être formaté spirituellement”? ce qui au passage implique un paradoxe apparent selon lequel quelque chose d’atemporel formate une figure temporelle!

L'éclair n'a-t-il pas le caractère d'un éternel et non seulement d'un momentané? M.Heidegger in Héraclite séminaire du semestre d'hivers 1966-1967.

L'éclair n'a-t-il pas le caractère d'un éternel et non seulement d'un momentané? M.Heidegger in Héraclite séminaire du semestre d'hivers 1966-1967.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens