Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 21:44
Etre et temps pour une nouvelle parenté ontique.

Etre et temps pour une nouvelle parenté ontique.

Ignorance is strengh

Oyez, oyez braves gens

Le journalisme est en danger

Pujadas vient d’être débarqué

Pour être remplacé dans la foulée

Par une championne de l’info niaise.

 

Dans l’univers de la propagande

Faut-il se préoccuper d’une histoire de bande

Alors même que la vérité se fait assassinée

Sur l’autel de la crédulité?

 

Freedom is slavery

Chaque jour un peu plus, la télé revêt

les habits de Fahrenheit 451, un veston complet

pour mieux tromper dans les “faits avérés”,

ceux construits et fabriqués pour justifier des intérêts particuliers,

les citoyens hébétés et les faire adhérer à des histoires bricolées

car il faut amener la communauté brainwashée à guerroyer

au nom de la “liberté”, ce concept revisité pour signifier:

donnez aux prédateurs les clés de votre destinée.

Quel peuple sera massacré, quels humains seront éradiqués

Pour justifier l’ordre démoncratique du veau d’or?

Il faut se réformer, tout casser et briser  ce que nos pères nous ont laissé

Pour permettre au profit de s’exprimer à l’infini sur les corps aplatis

Par le rouleau compresseur des procurateurs prédateurs

Qui font de leurs erreurs, les horreurs qui laissent les victimes dans la torpeur.

 

Alors pourquoi faudrait-il se préoccuper

que les loufiats de la propagande s’inquiètent du fait du roi

Ceux-là même qui “couchent” pour mieux servir les plats

Et n’ont cure de la vérité si la monnaie ou la célébrité est à la clé de là

Cette musique infamante de la prospérité du vice cru

Et des malheurs de la vertu nue.

 

War is peace

Triste France, la semeuse semble se perdre sur les rivages du Léthé

paraissant revivre en son sein les Tragiques “d’une mère affligée”

Dont les prédateurs meneurs attendent les barques de l’achéron pour traverser le flégéton

Et précipiter les innocents dans le malheur et le sang comme seul horizon.

 

La dictature de la pensée porte un uniforme invisible,

Celui de la connivence et du compromis entre l’inacceptable et l’indicible

Où le costume de la réalité formatée s’enfile pour conduire la raison au ministère de la vérité

Et où la fin de l’histoire justifie que les terroristes d’hier deviennent les amis d’aujourd’hui

Dans une boucle infernale justifiant toutes les barbaries

Et où nos propagandistes journalistes surfant sur la novlangue proclamée

Enterrent les morts et les flagellés de la monnaie sous des mensonges éhontés.

Life is love

Des tréfonds de l’impérium sourd une clameur immense

Une irréfragable pression qui monte dans cet imaginal d’immanence

Et qui de l’arc en ciel fait dans l’actanciel la résistance

Pour conjurer les démons qui hantent notre France

Et tel Saint Michel terrassant les dragons

Liquider concussion, népotisme et prévarication.

 

https://www.planetebook.com/ebooks/1984.pdf

 

Le ministère de la vérité.

Le ministère de la vérité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens