Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 22:02
Nébuleuse

Nébuleuse

Le phénomène du contact ou comment retrouver (réminiscence) une appréhension holistique de l’existence. Une haptique « virtuelle » pour élaborer les contours d’une réalité à la fois notre et exotique. Philoso actions dans une démarche cosmos politique. Suggestion d’un travail d’étude basé sur un élément déclencheur : Le contact. Un retour au principe d’éxécution centripète.

I Introduction

Introduction à partir d’une analogie : Le contact comme une goutte d’eau qui tombe sur une surface « lisse et calme » dans la conformité, la société humaine ( car les mots ici ne reflètent pas vraiment l’état de la société humaine à bien des égards…mais il s’agit d’une image visant à matérialiser le phénomène du contact en temps qu’expérience pratique pour délimiter les caractéristiques d’une civilisation planétaire, conglomérat plus ou moins homogène au sens biologique et non culturel d’êtres conscients).

Image du sablier où d’un côté s’exprime la diversité des cultures humaines et de l’autre la diversité des cultures de l’espace.

 

Le sablier

Le sablier

II Les représentations culturelles- La notion de groupe- Les interelations.

Les représentations polymorphes d’une même connaissance. Cette représentation serait étudiée à l’échelle individuelle mais aussi collective en établissant une gradation possible selon la taille du groupe concerné.

Mise en évidence de phénomènes d’émergence dans les représentations « culturelles » :

-Individu.

-Groupes.

A partir de deux individus, introduction d’une « culture commune » qui serait représentée par « ce qui est partagé et qui peut être cultivé ».

Evolution en fonction du facteur « nombre » et mise en évidence de pallier et/ou les transitions culturelles.

Représentation graphique de cet ensemble/ Notion de forme « culturelle ». Représentation aux limites et effets de seuil.

Exploration des limites lorsque la taille des groupes croit de façon exponentielle.

Etude variationnelle des interfaces entre les groupes et de leurs apports-différences. Etude des connexions et utilisation du théorème de De Bruikn-Erös appliqué aux «couleurs culturelles ». Utilisation du modèle de Solovay.

III Etude du contact

Observation de la création de cultures « autres », fruits de l’interpénétration des concepts culturels échangés et analyse de leur développements endogènes et exogènes. La question de l’injection d’éléments culturels exotiques (extraterrestres) dans une culture établie et l’observation des perturbations, mouvements, franges d’interférence que celles-ci produisent dans la culture étudiée.

Notion de sollicitation expérimentale et des réponses culturelles associées en vue de tracer/représenter les caractéristiques/formes de la culture étudiée.

Influence des composantes exogènes sur ces cultures et mesure des compatibilités/ incompatibilités.

Développement de la notion d’invariants culturels. Mise en évidence de ces invariants, habillés en surface par les oripeaux des cultures locales.

Quelles sont les représentations polymorphes du contact ?

IV Analyse d’un cas pratique- Le dossier UMMO

Présentation du dossier Ummite et hypothèse de travail concernant sa nature extraterrestre possible.

Exercice pratique : Analyse des effets produits par la lecture des lettres ummites sur diverses populations d’individus « témoins ».

Analyse des représentations déclenchées (verbales, imagées, motrices, imaginales, spirituelles, autres), rejet ? Ces représentations comportementales pourraient être confortées par des observations neuropsychologiques, au moyen de techniques d’imagerie cérébrale (IRMf ou TEP). Ces dernières permettraient de visualiser en temps réels les aires activées dans la lecture des lettres, de noter les évolutions au fil des lectures et d’évaluer les effets ponctuels ou rémanents au niveau du substrat biologique.

Mise en évidence de représentations spécifiques sur les groupes test. Mise en évidence des zones faisant l’objet d’éventuels changements au cours du temps et d’une connaissance plus approfondie du dossier.

Mise en en évidence d’une éventuelle interaction reposant sur les représentations suggérées par les courriers accompagnée d’une élaboration de connexions inter-représentationnelles.

Mesure du développement possible d’une plus grande flexibilité cognitive chez les sujets et vérification si cette réflexivité cognitive se « matérialise » biologiquement.

V Conclusions

 

Vie

Vie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens