Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 08:45

Bingo, il faudra que je retrouve le passage en question dans la saga de Charles et les Tall White (il me semble qu’il s’agit du dernier opus) mais ce dernier faisait référence à une 5 ième force fondamentale qui était aussi le secret du voyage interstellaire. C’est curieux tout de même ces gens qui semblent disposer visiblement d’un «savoir» en avance sur les autres…et cela pose question. Synchronicité, visions prophétiques, etc… c’est un peu comme ce visage de Mars que l’on retrouve dans un comics du début du siècle dernier.

Bon, eh bien voilà qu’après des dizaines d’années où les quatre forces fondamentales de la nature régnaient en maître (ou maitresse) sur le monde de la science « rationnelle », patatras voilà qu’une petite dernière, "le 5 ième élément" des forces de la nature (sa quintessence ?) se ferait jour pour disputer aussi l’interaction dans réalité. Une équipe de recherche de l’Université de California aurait mis en évidence un nouveau type de boson. Ce boson apparemment ne se comporte pas comme les autres bosons et pourrait indiquer qu’il y aurait encore une nouvelle force de la nature gouvernant les interactions fondamentales. Citons Jonathan Feng, professeurs de physique et d’Astronomie à l’UCl et un des auteurs de la publication :

« Si c’est vrai, c’est révolutionnaire. Pendant des décennies, nous n’avons connu que les 4 forces fondamentales : la gravitation, l’électromagnétisme et l’interaction nucléaire forte et faible. Si c’est confirmé par des expérimentations complémentaires, cette découverte d’une possible cinquième force pourrait complètement changer notre compréhension de l’univers, avec des conséquences pour l’unification des forces et de la matière noire[1] »

La publication en question :

Protophobic Fifth-Force Interpretation of the Observed Anomaly in Be8 Nuclear Transitions

Jonathan L. Feng, Bartosz Fornal, Iftah Galon, Susan Gardner, Jordan Smolinsky, Tim M. P. Tait, and Philip Tanedo

Phys. Rev. Lett. 117, 071803 – Published 11 August 2016

 

[1] Cette histoire d’unification, c’est un peu la recherche d’une chimère et finalement l’expression culturelle de la conception totalitaire de la science comme l’avait si bien noté Robert Jaulin dans son excellent « L’Univers des totalitarismes ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens