Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 09:24
SN

SN

Force est de constater qu’il est difficile d’approcher la vérité, et la réalité et pour s’en convaincre ne suffit-il pas de citer ces formules de Heisenberg dans le manuscrit de 1942: la réalité est l’ensemble de connexions qui entrelacent et soutiennent notre vie(p.253). C’est une abondance déterminé de possibilités en vue d’une actualisation objective(p.310). On ne peut jamais parvenir à un portrait exact et complet de la réalité (p. 258). C’est un tissu de connexions de genres différents (p.255) une abondance infini (p.259), dont le fondement ultime échappe ou se laisse appréhender sur le mode de la métaphore, de l’allégorie ou de la fable (p.385). « Il y a » est une expression de langage humain et elle se rapporte à la réalité telle qu’elle se reflète dans l’âme humaine ; on ne peut pas parler d’une autre réalité(p.385).

Planète Bleue

Planète Bleue

Ces formules me semblent être parfaites pour introduire le sujet d’aujourd’hui, « le projet planète Bleue », sorte de salade de fruits issue d’une opération de mystification ou d’information (choisissez ce qu’il vous plait ou qui vous parait le plus conforme à votre « rationalité ») document trouvé sur le net et qui est introduit par une photographie de Ben Rich, l’ancien CEO de Lockheed Martin’s de la division SKUNK WORKS et qui aurait dit :

« Nous avons déjà les moyens de voyager dans les étoiles, mais ces technologies sont emprisonnées dans des black projects, et il faudrait un acte de Dieu pour les en faire sortir au bénéfice de l’humanité. Tout ce que vous pouvez-imaginer, nous avons déjà le moyen de le réaliser ». Pour la petite histoire, c’est le même qui évoquait qu’il y avait une erreur dans les équations d’Einstein et on peut se demander s’il ne faisait pas référence, bien que cela paraisse un peu gros, au point soulevé par Jean Pierre Petit à propos de la singularité qui ne serait pas une « réalité » mais tout simplement due au système de coordonnées utilisé en référence à l’article de Schwarzschild et de l’erreur qui s’y trouverait.

https://www.jp-petit.org/science/Y_a-t-il_un_geometre_dans_la_salle/MPLA-singularite.pdf

Voilà sans plus attendre, ce document en partie récupéré que j’essaye de traduire au mieux en ajoutant quelques éléments complémentaires trouvés dans un curieux livre de Fernando Sesma intitulé « UMMO, otro planeta habitado ». Si je traduis le texte anglais, je laisse dans sa gangue originelle (et originale !) le texte initial de Sesma tout en l’illustrant d’une approche imaginale en faisant référence à quelques poèmes de José-Maria de Heredia, une invite à la métaphore et à la métacompréhension…

Enfin, je me suis permise d’intituler cet article le ciment des choses en référence à un ouvrage de Claudine Tiercelin qui invite à utiliser à bon escient l’analyse conceptuelle et à recourir aux sciences empiriques dans un esprit réaliste et non positiviste, à utiliser notre connaissance de ce qui est – qu’il reste opportun de nommer « métaphysique »- et cette démarche est légitime et même indispensable.

Planète bleue

Planète bleue

Le projet de planète bleue

Recherche Technique Extraterrestre – 25.

Westchester Camp

Bureau de recherche numéro 3

Les formes de vie extraterrestres.

CODE : ARAMIS III – ADR3- 24SM.

Préface

Préface

Le document suivant est présenté comme étant les notes personnelles et le journal quotidien d’un scientifique qui fut employé par le gouvernement pendant plusieurs années pour enquêter sur tous les sites de crash, pour interroger les formes de vie extraterrestre capturées et analyser toutes les données rassemblées à l’occasion de cette entreprise. Il prit des notes aussi à propos de tous les documents avec lesquels il fut en contact, qui d’une certaine façon décrivait directement ou indirectement l’organisation, la structure ou les opérations pour la collecte de telles données.

On s’aperçût que cette personne tenait à jour et conservait de telles notes personnelles et par conséquent on planifia son élimination. il réussit de justesse à échapper à sa liquidation par le gouvernement et il se cache actuellement hors de ce pays.

Nous pensons que son implication dans ces recherches s’est étalée sur une période de plus de trente-trois ans (33). Il fut bientôt découvert et se cacha immédiatement en 1990.

Nous avons modifié ses notes personnelles très légèrement, et aussi quand cela était nécessaire pour les rendre plus fluide à lire.

A la lecture du document, vous serez peut-être perturbé. Les faits réels ont une tendance à provoquer exactement cela, mais cette information a besoin d’être rendu publique. Je vous invite à faire preuve de vigilance si vous donnez à lire ce document à un enfant mineur.

En ce moment, et selon les meilleures données dont nous disposons, il y a au moins cent soixante (160) espèces et races d’extraterrestres provenant de différentes galaxies, étoiles, planètes que nous avons rencontrés. Vous trouverez toutes les données (que nous avons disponibles jusqu’en 1990) sur chaque race dans les pages suivantes, chaque race est évoquée. Il y a encore beaucoup d’extraterrestres que nous n’avons pas encore rencontrés, mais nous pensons il ne faudra pas longtemps avant que nous le fassions…

Il y aura encore plus d’information à venir…

Note : Ce document est supposé être le compte rendu de travaux de un ou plusieurs scientifiques se protégeant sous anonymat, un journal non autorisé documentant leur implication avec un programme ultra secret du gouvernement. Les publications du gouvernement et les informations obtenues par l’utilisation des taxes publiques ne peuvent être sujet à copyright. Ce document est publié dans le domaine public pour tous les citoyens des Etats Unis d’Amérique.

Breve Autocritica de mis experiencias

Durante el año 1965 he intentado reflejar en charlas, periódicos y dos libritos: “YO, CONFIDENTE DE LOS HOMBRES DEL ESPACIO” y “HABLAN LOS EXTRATERRESTRES”, lo más importante de mis desconcertantes contactos con visitantes de otros planetas.

Des diciembre de 1965, salvo ligeras excepciones, cesaron esas experiencias. Conviene subrayar, para evitar falsas interpretaciones, que me refiero a contactos reales y no telepáticos o (p)síquicos, campos abonados a la fantasía.

La hipótesis alucinatoria es también fácil de descartar, ya que no faltan múltiples testimonios, entre otras cosas, que demuestran que hablo de personas visibles para todos y de hechos reales, no quedando más que dos posibilidades: realidad transcendente o una broma de dimensiones mundiales y de un alcance mágico y de conocimientos que desborda todo lo imaginable. Naturalmente, aceptar este último resulta para mi tan difícil como creer que la luna se ha creado exclusivamente para inspirar a los poetas.

Sin embargo, quiere esto decir que estoy totalmente convencido de que me dijeron la verdad esos misteriosos seres y que algunos de ellos han venido incluso de otra galaxia?

Lo más desconcertante paradoja de mis experiencias es que yo no creo en todo lo que ellos me dijeron porque, de un lado, hay irreductibles contradicciones, o al menos a mí me lo parecen, y, de otro, porque en diversas ocasiones han tratado de excitar y probar mi propio discernimiento y espíritu de independencia.

Planète

Planète

NESSUS

Du temps que je vivais à mes frères pareil

Et comme eux ignorant d'un sort meilleur ou pire,

Les monts Thessaliens étaient mon vague empire

Et leurs torrents glacés lavaient mon poil vermeil.

 

Tel j'ai grandi, beau libre, heureux, sous le soleil ;

Seule, éparse dans l'air que ma narine aspire,

La chaleureuse odeur des cavales d'Épire

Inquiétait parfois ma course ou mon sommeil.

 

Mais depuis que j'ai vu l'Épouse triomphale

Sourire entre les bras de l'Archer de Stymphale,

Le désir me harcèle et hérisse mes crins ;

 

Car un Dieu, maudit soit le nom dont il se nomme !

A mêlé dans le sang enfiévré de mes reins

Au rut de l'étalon l'amour qui dompte l'homme.

José-Maria de Heredia.

 

Pour un nouveau regard sur les choses.

Pour un nouveau regard sur les choses.

Rien n’est plus compliqué que de dire en quoi consiste l’essence physique, que la réalité est peut-être davantage constituée de faits, d’états de choses que d’objets, et que pour comprendre de quoi il retourne, le retour à la métaphysique peut-être fécond. Histoire de modes en quelque sorte. En s’inspirant des théories contemporaines de la dynamique des formes naturelles, ne peut-on pas voir dans la continuité de ces formes la preuve de dispositions causales stables (attracteurs étranges) émergeant progressivement dans la réalité, une sorte de réalisme morphodynamique à la René Thom. Ce passage est une extraction du ciment des choses de claudine Tiercelin un peu modifiée.

 

UFO

UFO

Table des matières

Le gouvernement invisible                                                                              Page1

-L’organigramme organisationnel du contre-espionnage du gouvernement U.S Page2

-Le quartier général du contre espionnage spatial U.S, organigramme             Page2

-Opération Majorité (Majority)                                                                             Page4

-La couverture extraterrestre U.S.                                                                      Page5

-Top secret- Majic                                                                                               Page8

-Les “projets du Majic“                                                                                        Page9

-Les plans en cas d’éventualité du Majic                                                            Page10

-Les armes secrètes contre les Extraterrestres du Majic                                    Page11

-Information du rapport intérieur numéro 13                                                       Page12

-Autre Majic-Les conseils extraterrestres du rapport intérieur 13                       Page13

-Le système de sécurité de la NSA                                                                    Page14

Les faits à propos des extraterrestres sur la Terre(1)- CODE :OMNIDATA Page15

-Les faits au sujet des extraterrestres sur la Terre(1)                                         Page15

-Les crashes OVNI les plus importants, sous couverture ultra secrète              Page16

-Les classifications Extra-Terrestres                                                                   Page16

-La présence extraterrestre sur Terre                                                                 Page17

Les mutilations de bétail                                                                                  Page18

-Mes observations personnelles générales                                                        Page18

-Les raisons humaines pour les mutilations                                                        Page19

- Les raisons extraterrestres pour les mutilations                                               Page19

-L’implication des hélicoptères noirs dans les mutilations                                  Page19

La connexion Antarienne- CODE : OMNICORD                                             Page21

-Le temps et les OVNI                                                                                        Page21

Les phénomènes de cercles dans les champs-CODE :SEC                        Page23

-Le phénomène des cercles de culture : Les affaires de cercles                       Page23

(ii)

La base de Dulce-CODE : J.B.III                                                                     Page26

-La base de Dulce.

-Pris dans le Jeu.                                                                                               Page26

-Quelle planète est celle-ci ?                                                                             Page27

-L’activité secrète.                                                                                              Page27

-R &D et le complexe militaro industriel                                                             Page27

-Survivre au futur                                                                                               Page28

-Le système de navettes souterraines Transaméricain, (T.A.U.S.S.)                Page28

-Les recherches ouvertes et cachées                                                                Page29

-Chaque base a son propre symbole                                                                 Page31

-A l’intérieur de Dulce                                                                                         Page32

-Les expérimentations de manipulations mentales                                            Page33

-Vivre mieux grâce aux bio-technologies ?                                                        Page34

Quelques sortes de formes de vie extraterrestre que nous connaissons, (une analyse anthropologique)                                                                                Page36

-Les données du gouvernement américain sur les autopsies d’extraterrestres Page36

-Les données Uni-Terrestres, Code : UNA                                                         Page37

-Les compétences des missions et le schéma des tâches                                 Page40

-Les missions                                                                                                      Page40

-Les données Ultra-Terrestres : Code :ULTRON                                                Page42

-Les données Intra-Terrestres : Code :INTERAV                                                Page44

- Les données Méta-Terrestres : Code :MEREDITH                                           Page54

- Les données Para-Terrestres : Code : PARAMUS                                           Page55

- Les gris                                                                                                             Page58

- Les données Extra-Terrestre, Code : EBEs                                                      Page58

- Le premier EBE                                                                                                 Page58

- KRLL                                                                                                                 Page58

- Les rigéliens                                                                                                      Page60

- La saga rigélienne                                                                                            Page62

- bases extraterrestres dans le périmètre de Sol III                                            Page63

(iii)

También creo que han actuado como médicos del espíritu o como personas mayores cuando hablan a los niños. Habría, pues, que considerar muchas cosas en un sentido especial, (p)sicoterapéutico, y otras dentro de un profumo simbolismo. No olvidemos que la Humanidad terrestre, por autointerferencia de su hipertrofiado yo egocéntrico, está actualmente muy necesitada de ayuda espiritual.

En cualquier caso, todo ello me ha servido para no rechazar nada “a priori” y poder “creerlo todo, mientras no se demuestre lo contrario” lema con que empecé, hace ya más de once años, la Sociedad de Amigos de los Visitantes del Espacio.

Creo que fue Rabindranah Tagore[1] quien escribió este pensamiento: “EL QUE CIERRA LA PUERTA A LOS ERRORES DEJA FUERA LA VERDAD”. Análogamente, quien rechace desde el primer momento un mensaje escrito o por teléfono, pensando que es una broma-con cierta frecuencia, lo más probable-, deja fuera la maravillosa posibilidad de algo autentico.

También es difícil que toque la lotería y sin embargo, nadie arroja a la basura el décimo antes del sorteo.

 

[1]

https://en.wikipedia.org/wiki/Rabindranath_Tagore

Sans doute un parmi d’autres, inséminateur de l’âme collective humaine. Une phrase extraite de son dernier poème avant qu’il ne prenne la barque de Charon :

“I'm lost in the middle of my birthday. I want my friends, their touch, with the earth's last love. I will take life's final offering, I will take the human's last blessing. Today my sack is empty. I have given completely whatever I had to give. In return if I receive anything—some love, some forgiveness—…then I will take it with me when I step on the boat that crosses to the festival of the wordless end.” 

 

Des lumières vont s'éteindre.

Des lumières vont s'éteindre.

CENTAURES ET LAPITHES

 

La foule nuptiale au festin s'est ruée,

Centaures et guerriers ivres, hardis et beaux ;

Et la chair héroïque, au reflet des flambeaux,

Se mêle au poil ardent des fils de la Nuée.

 

Rires, tumulte… Un cri !… L'Épouse polluée

Que presse un noir poitrail, sous la pourpre en lambeaux

Se débat, et l'airain sonne au choc des sabots

Et la table s'écroule à travers la huée.

 

Alors celui pour qui le plus grand est un nain,

Se lève. Sur son crâne, un mufle léonin

Se fronce, hérissé de crins d'or. C'est Hercule.

 

Et d'un bout de la salle immense à l'autre bout,

Dompté par l'œil terrible où la colère bout,

Le troupeau monstrueux en renâclant recule.

José-Maria de Heredia

 

Alors que certains en sont restés à la Terre plate, le "donut" semble bien scientifiquement possible...

Alors que certains en sont restés à la Terre plate, le "donut" semble bien scientifiquement possible...

Al final, el comunicante me anuncio que me enviarían algunas cosas e informaciones de orden extraterrestre.

Al recibirlas días más tarde y comprobar su contradicción con lo que sabía de la vida extraterrestre, llegue a la conclusión de que se trataba de una broma bien organizada. Así se lo hice ver al comunicante en una conversación telefónica. Él lo encontró lógico y prometió enviarme algunas pruebas.

  • Por qué no verle a usted personalmente?
  • Por ahora eso no es posible – me replico – Cumplo órdenes.

FOTOGRAFIAS TRIDIMENSIONALES.

La persona que me las trajo a casa era simplemente un enviado e ignoraba su trascendencia. Las fotografías tenían un color y una “vida” realmente maravillosas y sus tres dimensiones eran tan perfectas que daban la impresión de algo mágico. Las vieron también mi mujer y mi hijo Alberto.

 

 

Ummo otro planeta habitado

Ummo otro planeta habitado

La luz que reflejan los objetos no es coherente, y la fotografía capta la intensidad y no las vibraciones. Dentro del laboratorio, mediante los hologramas del LASER y su luz coherente, parece ser que muy recientemente se han obtenido fotografías con relieve integral; pero las que NOSOTROS VIMOS no fueron a la luz del LASER, con lo cual esta prueba, en la fecha actual y en esas circunstancias, la considero satisfactoria.

Cierto tiempo más tarde, un amigo, que entiende en la materia, comenta:

Yo no hubiera devuelto esas fotos.

Por cierto, que ese comentario, junto con otras cosas que no son del caso, fueron señalados  concretamente en una carta de la Delegación de Ummo en Australia, cuyos sellos marcaban la fecha del 19 de febrero último. Algunos de los  hechos se habían producido muy poco antes, con lo cual la única explicación era una comunicación telepática desde Madrid o un envió en algo tan rápido como un platillo.

Claro está que siempre se podrá objetar que el matasellos podía ser falsificado y recurrir a alguna pequeña estratagema para la colaboración inocente del cartero.

Aparte de la realidad de la fotografías, de lo cual yo no podía dudar, lo sucedido en Aluche el 6 de febrero de este ano (1966) no puede rechazarse si se investiga y reflexiona con buena fe.

 

Observer les modes de la réalité à travers leurs vibrations - Anneaux de Saturne-Représentation.

Observer les modes de la réalité à travers leurs vibrations - Anneaux de Saturne-Représentation.

-Projet BETA, l’étude de la psychologie des gris                                           Page 66

-Taxonomie de quelques extraterrestres humanoïdes                                  Page 67

- Les données sur les gris à partir des autopsies.                                         Page 68

- Type A                                                                                                         Page 68

- Type B                                                                                                         Page 70

- Type C                                                                                                         Page 72

- Les données sur les nordiques à partir des autopsies

-Type D                                                                                                          Page 74

- Les données sur les oranges à partir des autopsies

-Type E                                                                                                          Page 75

LA TECHNOLOGIE EXTRATERRESTRE

-Les vaisseaux extraterrestres avec les facteurs dimensionnels et/ou les origines dimensionnelles                                                                                             Page 76

-Le gouvernement U.S et la technologie extraterrestre                                 Page 76

- L’implant ou S.B.M.C.D                                                                               Page 77

- Les extraterrestres et le spectre électromagnétique                                   Page 78

- Les artéfacts extraterrestres utilisés dans les mutilations                           Page 79

- Le scanner biologique                                                                                 Page 79

- L’applicateur d’aérosol                                                                                Page 80

- Le tube de lecture du champ                                                                      Page 81

- Les scalpels chirurgicaux                                                                           Page 81

- Les lasers de greffe de peau                                                                      Page 81

- Les dispositifs pour attirer le sang                                                              Page 81

LA TECHNOLOGIE SECRETE DU GOUVERNEMENT US                       Page 82

  • Les mystérieux hélicoptères noirs et les mutilations                                 Page 82
  • Les dispositifs de surveillance                                                                  Page 83
    • Le RPV, AROD                                                                                      Page 83
    • Le Hale, ADR/238F                                                                               Page 84
    • Le TRA, SN-75, XH-75D                                                                       Page 84

LES ENLEVEMENTS EXTRATERRESTRES                                             Page 86

-Les superviseurs                                                                                         Page 86

-Les cas d’enlèvements extraterrestres                                                       Page 86

(iV)

- Les parties les plus fréquemment examinées par les extraterrestres       Page 90

- Les spécimens biologiques, les échantillons habituellement prélevés des enlevés et/ou témoins                                                                                               Page 93

- La grossesse                                                                                             Page 94

- Notre code génétique est assiégé                                                             Page 96

- Le facteur métagène                                                                                  Page 98

LES DISPOSITIFS D’INCULCATION ET LA PRATIQUE DE LA MANIPULATION DE L’ESPRIT – CODE :NAR                                                                            Page104

  • Apprentissage, techniques d’enseignement et d’assimilation des sociétés de l’espace électronique.                                                                              Page 104
  • Les dispositifs d’inculcation                                                                      Page 105
  • L’inculcation par le dispositif de barre                                                      Page 105
  • Le superviseur d’inculcation                                                                     Page 105
  • Catecholine Beta-Lipotropine 9753                                                          Page 105
  • Les processus d’inculcation rapides                                                         Page 105

(V)

Le réseau est clé!

Le réseau est clé!

Pour essayer de trier entre le bon grain et l’ivraie et envisager les possibles dans toutes leurs dimensions qu’elles soient logique , spirituelle, matérielle, etc ne faudrait-il pas faire appel au réalisme modal lewisien conjonction de plusieurs thèses dont les suivantes :

  • Les mondes possibles existent et sont tous aussi réels que le monde actuel. Peut-être n’existent-ils pas, si exister actuellement, c’est exister dans le monde actuel, néanmoins ils existent.
  • Ces autres mondes possibles sont exactement du même genre que le monde actuel. Il n’y a donc pas entre eux de différence de nature ; il n’y a de différence que relativement à ce qui s’y passe. Notre monde actuel n’est qu’un monde parmi d’autres. Et si nous l’appelons actuel, ce n’est pas parce qu’il serait différent de tout le reste, c’est simplement parce que nous y habitons.
  • Les habitants des autres mondes peuvent fort bien appeler leur monde « actuel », s’ils entendent par actuel ce que nous, nous entendons par là ; car le sens que nous donnons à actuel est tel qu’il fait référence, pour n’importe quel monde i, à ce monde i lui-même. « Actuel est donc indexical, comme « moi » ou « ici » ou « maintenant » : il dépend, pour sa référence, des circonstances de son énonciation ; à savoir le monde où se situe l’énonciation »(Lewis 1973)[2].

Le terme actuel agirait-il alors comme un embrayeur, un shifter qui dans la bouche de celui qui l’emploie concrétiserait la réalité modale d’un monde parmi tant d’autres, projection multidimensionnelle (culturelle, sociale, intérieure, etc) de modes d’être au monde ? Une histoire de vitesse et de lenteur (Spinoza,Virilio) dans l’établissement de rapports dans l’infinité du(des) multivers dont l’être conscient[3], en tant qu’acteur, égrènerait le champ des possibles du sablier des indexicalités?

[2]

“Anne is working at her desk. While she is directly aware only of her immediate situation — her being seated in front of her computer, the music playing in the background, the sound of her husband's voice on the phone in the next room, and so on — she is quite certain that this situation is only part of a series of increasingly more inclusive, albeit less immediate, situations: the situation in her house as a whole, the one in her neighborhood, the city she lives in, the state, the North American continent, the Earth, the solar system, the galaxy, and so on. On the face of it, anyway, it seems quite reasonable to believe that this series has a limit, that is, that there is a maximally inclusive situation encompassing all others: things, as a whole or, more succinctly, the actual world.”

 

[3]L’être conscient dont il est fait référence ici n’est pas forcément humain.

Contact:Si à l'impossible nul n'est tenu, au possible nul n'est encore parvenu mais on s'y emploie.

Contact:Si à l'impossible nul n'est tenu, au possible nul n'est encore parvenu mais on s'y emploie.

 

BLASON CÉLESTE

 

J'ai vu parfois, ayant tout l'azur pour émail,

Les nuages d'argent et de pourpre et de cuivre,

À l'Occident où l'œil s'éblouit à les suivre,

Peindre d'un grand blason le céleste vitrail.

 

Pour cimier, pour supports, l'héraldique bétail,

Licorne, léopard, alérion ou guivre,

Monstres, géants captifs qu'un coup de vent délivre,

Exhaussent leur stature et cabrent leur poitrail.

 

Certe, aux champs de l'espace, en ces combats étranges

Que les noirs Séraphins livrèrent aux Archanges,

Cet écu fut gagné par un Baron du ciel ;

 

Comme ceux qui jadis prirent Constantinople,

Il porte, en bon croisé, qu'il soit George ou Michel,

Le soleil, besant d'or, sur la mer de sinople.

Jose Maria de Heredia

Le regard tourné vers les étoiles, en son sein jaillissait l'inconnu en une vulve à féconder.
Le regard tourné vers les étoiles, en son sein jaillissait l'inconnu en une vulve à féconder.

Le regard tourné vers les étoiles, en son sein jaillissait l'inconnu en une vulve à féconder.

Comment trancher entre le vrai et le faux lorsque l’on est en face d’informations pour le moins perturbantes ? D’ailleurs le faut-il vraiment et ne vaudrait-il pas mieux s’inspirer de logiques multivaluées pour évaluer la pertinence de propos qui nous sont rapportés. Ces informations dessinent une réalité « Autre », une relation à l’autre, à l’altérité fut-elle exotique. Ne serait-il pas alors opportun de s’inspirer, une fois n’est pas coutume, des indiens Huni Kuin qui semblent avoir inventé le concept de tiers inclus dans le rapport à l’autre. « L’autre aussi dangereux soit-il, n’est plus une négation mais un complémentaire, dans un domaine donné, dès lors qu’au non-Soi s’ajoute un non-Autre. Les mots de parenté ne se contentent pas d’exclure leur restriction aux hommes, ils deviennent eux-mêmes, si ce n’est pas impropres, du moins tout à fait insuffisants à couvrir leur propre champ d’application. Kayabi, plutôt que d’être ni du Soi ni de l’Autre, est du Soi et de l’Autre à priori indécidable ; ses définitions sont locales. Il est l’Autre du dedans de la culture Kashinawa, laquelle est ici globale et non définie en raison de sa restriction au domaine du mariage.

Kayabi est un terme qui renvoie la balle à des relations non nominales ou telles que nommer ne se peut qu’en chemin, en raison d’un accomplissement. L’importance de Kayabi tient à ce que sa réalité ne se déduit pas de sa définition ; cette réalité est la part de l’ouverture ou de l’immediateté du modèle. »

NB : Kayabi est l’Autre indéfini (le non Autre) différent de l’Autre défini (Bemakia) par le Soi (Kuin) Kashinawa.

Penser l’autre chez les indiens Huni Kuin de l’Amazonie Patrick Deshayes, Barbara Keifenheim.

 

CODE : NSC

AC et le gouvernement

23-C

Le CONTRE ESPIONAGE U.S.

 SCHEMA D’ORGANISATION.

Organisation

Organisation

________ Contrôle

________ Coordination ; Contrôle des ressources budgétaires.

************ Coordination uniquement.

1

LA CITE DE LA GUERRE DES ETOILES (SDI/01)

Code : Initiative de défense stratégique (SDI) aussi connue comme l’initiative de défense des vaisseaux spatiaux (projet guerre des étoiles).

Lieu de contrôle : Cheyenne Mountain, Colorado Springs.

La cité des étoiles.

La cité des étoiles.

2

ADR/23- NSC OCM A7BMC-CODE : MIRAMA 55A – ACL – 3 65ATN-6 (MOZART) # 6.2

LE GOUVERNEMENT INVISIBLE.

Le conseil de sécurité nationale, l’ancien siège de direction, Washintong, DC.20506, Numéro de téléphone (202)395-4974, fut établi par le décret de Sécurité Nationale de 1947 (61 Stat. 496 ;50 U.S.C. 402).

Le président Truman signa le décret de la Sécurité Nationale le 26 Juillet 1947 et il nomma immédiatement le secrétaire de la Navy Forrestal comme le premier secrétaire de la Défense. Forrestal et d’autres furent assermentés le 17 septembre 1947.

Le décret établissait « sous le Conseil de Sécurité Nationale » un Agence de renseignements centrale dirigée à l’époque par un « directeur », le contre-amiral Roscoe Hillenkoeter. Elle fournissait un programme complet pour la Sécurité future des Etats-Unis, et le décret créait le NSC pour conseiller le Président sur l’intégration des politiques intérieure, étrangère et militaire en relation avec la Sécurité Nationale, avec la tâche spéciale d’accéder et d’évaluer les objectifs, les accords, et les risques…Les fonds pour la CIA furent cachés dans les dotations annuelles aux autres agences. Aujourd’hui, dans l’ensemble, les opérations de renseignements U.S (presque entièrement couvertes par le secret) coûtent plus de un milliard de dollars annuellement (n’oublions pas que le document est sensé rapporté des éléments du début des années 1990, on peut imaginer que les sommes engagées aujourd’hui sont encore plus importantes et phénoménales…)

Les chercheurs Moore, Shandera et Friedman ont fait référence au document de synthèse :

Operation Majestic 12

NSC, MJ-12

Projet d’études spéciales.

MJ-12 est réputé être une opération de renseignements, de recherche et de développement établie par le Président Truman le 24 septembre 1947. MJ-12 était un «Comité » mis en place à l’intérieur du NSC. En 1954, le Président Eisenhower signa une ordonnance secrète, « Ordonnance numéro 54-12 ».

Newsweek, le 22 juin 1964 mena une enquête sur « le gouvernement invisible »…. « Une de leurs révélations majeures fut l’existence d’un groupe spécial « 54-12 », un groupe additionnel jusqu’à présent classifié du Conseil de Sécurité Nationale, spécialement doté par le Président d’un pouvoir sur les opérations spéciales »

Le NSC a appelé ce groupe le comité « 54-12 » qui donna au Président la responsabilité d’approuver tous les « Black » projets dissimulés. Ce comité a subi plusieurs changements pendant les années, et depuis, a été appelé le « COMITE SPECIAL », «le COMITE 303 et aujourd’hui le COMITE 40 » et est représenté par XXXX = la double- double croix. Il est décrit comme le « Directoire » du NSC. Le « COMITE 40 » a l’accès aux technologies avancées et aux équipes chargées de la dissimulation, « les dissimulations » ! Dans le passé, ce comité fut dirigé par le Docteur Henry Kissinger (Non de code : « le superviseur ») lorsqu’il donna la permission à William Colby de commander à la compagnie SUMMA de Howard Hughes de construire un sous-marin, et un vaisseau spécial ou vaisseau de sauvetage. Le vaisseau de sauvetage appelé « Glomar Explorer »[4] était équipé avec une capacité de réfrigération pour plus d’une centaine de corps (Pourquoi ???).

[4]

https://en.wikipedia.org/wiki/Summa_Corporation

https://en.wikipedia.org/wiki/GSF_Explorer

3

 

Robot.

Robot.

EL PLATILLO QUE ATERRIZO CERCA DE LA COLONIA DE ALUCHE

No voy a repetir lo que por entonces se dijo en el diario “Informaciones”, de Madrid, y las notas transmitidas por las agencias Cifra y Efe, así como las fotos publicadas sobre la huellas que dejo el platillo al posarse en tierra. Todo el que se hubiese tomado la molestia de ir hasta allí e indagar con la necesaria tenacidad hubiese llegado a la conclusión de la indiscutible realidad del aterrizaje de ALGO que no pudo ser aerolito, avión o helicóptero. Naturalmente, hubo más testigos de los que figuraron en los periódicos, y su descripción de una astronave no podía ser más clara. El dibujo que se publicó en el citado diario basado únicamente en la memoria y que se calificó como la tobera del artefacto, era sensiblemente el signo significativo de GOBIERNO GENERAL DE UMMO, signo que ya había recibido en mis últimas comunicaciones y que había mostrado con anterioridad a los amigos que todavía seguimos reuniéndonos en el sótano del café Lyon. En opinión de todos, la coincidencia era impresionante.

Informaciones posteriores de otros testigos que por determinadas causas no han querido mantener públicamente sus afirmaciones, sirvieron de comprobación de otros datos, conocidos también previamente por los mencionados amigos.

Horas antes de que hubiese venido la primera noticia en los periódicos recibí par teléfono los datos del platillo que procedía del planeta UMMO. También se me dijo que habían aterrizado otras dos astronaves, una en las proximidades de Erivan, territorio soviético, y otra en la de Townville (Queensland), territorio de Australia, todos en la fecha del 6 de febrero del 66.

Días después, en un informe escrito, me explicaron que en su astronave no existía tal tobera, puesto que su sistema de propulsión no estriba en la reacción de los gases expulsados, por un turborreactor. El espectador confundió simplemente el grafismo antes mencionado con un orificio de salida de gases.

LOS INFORMES HABLAN POR SI MISMOS

De acuerdo con el ofrecimiento del comunicante telefónico, he sido yo mismo el que he escogido los temas y el que ha hecho las preguntas, muchas de ellas constatadas inmediatamente y otras, por su mayor complejidad y amplitud, a máquina y por correo. Los conocimientos que implican y el realismo que evidencian, descartan en absoluto toda superchería.

Image du futur?

Image du futur?

 

LA CONQUE

 

Par quels froids Océans, depuis combien d'hivers,

— Qui le saura jamais, Conque frêle et nacrée ! —

La houle sous-marine et les raz de marée

T'ont-ils roulée au creux de leurs abîmes verts ?

 

Aujourd'hui, sous le ciel, loin des reflux amers,

Tu t'es fait un doux lit de l'arène dorée.

Mais ton espoir et vain. Longue et désespérée,

En toi gémit toujours la grande voix des mers.

 

Mon âme est devenue une prison sonore :

Et comme en tes replis pleure et soupire encore

La plainte du refrain de l'ancienne clameur ;

 

Ainsi du plus profond de ce cœur trop plein d'Elle,

Sourde, lente, insensible et pourtant éternelle,

Gronde en moi l'orageuse et lointaine rumeur.

José-Maria de Heredia

Les acteurs de l'ombre?

Les acteurs de l'ombre?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens