Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 08:24
Image de notre futur proche?

Image de notre futur proche?

A l’heure où l’on découvre des exoplanètes similaires à la Terre dans la banlieue galactique Terrestre venant nous rappeler que la galaxie grouille très certainement de vie et de vie intelligente[-1], il est singulier que la planète semble sombrer dans un délire destructeur entropique, délire conduit par la volonté de quelques-uns à vouloir imposer leurs conceptions et à être le centre exclusif et totalitaire de la planète dans un désir d’éradication, d’appropriation et de domination. Ce début du XXième siècle aura été la course à l’échalote à la connerie entropique qui risque de précipiter notre planète dans une nuit noire.

Alors que nous pourrions faire du kaléidoscope de notre diversité le futuroscope de notre devenir en utilisant à l’échelle planétaire les moyens technologiques, culturels et scientifiques [0] dont nous disposons pour provoquer une émergence positive, nous assistons à la confiscation de ces mêmes moyens par une « élite » non représentative, sorte de cancer nauséabond du corps collectif humain pour des intérêts strictement limités et qui s’inscrivent dans une impasse du devenir! Une aberration que n’auront pas manqué de noter nos nombreux visiteurs. Les bruits de bottes de plus en plus présents sur la planète et la question d’envisager même l’utilisation de l’arme nucléaire pour pousser ses pions un peu plus loin apparaissent alors comme des actes de folies qui signeront notre incapacité à faire partie de la communauté des étoiles dans un proche avenir, ces dernières ne souhaitant pas forcément l’arrivée de « Red Necks » dans la galaxie prêts à exclure et détruire tout ce qui bouge. Aussi, cette question du contact pourrait bien se transformer en une question de l’intervention, ce qui soit dit en passant ne serait pas à notre avantage. « La Terre est un organisme spirituel, subtil et corporel. Elle a des lignes de force, des nœuds de puissance qu’il fallait délier, canaliser, sublimer, résorber (et non pas détruire naturellement). »[1] De ce point de vue, l’existence d’un organisme comme l’OTAN, instrument de la politique étrangère d’un pays en mal de domination absolue pose question et devrait faire l’objet d’une remise en question et dissolution[2], par une instance internationale indépendante et cette question intéresse tous les peuples de la Terre quels qu’ils soient. Faut-il conserver une organisation héritée de la guerre froide et qui n’a plus aucune légitimité dans ses fondements mêmes, une organisation qui contribue plus à la déstabilisation du monde qu’à sa protection et représente une sorte de force de « l’empire » prête à écraser toute velléité d’indépendance ou contestation du leadership ! Force est de constater que l’ONU ressemble plus à feu cette société des Nations dans son incapacité à œuvrer pour le bien de la planète et des humains et que nous sommes finalement assez proche d’une situation pré deuxième conflit mondial, même si les storing telling, la propagande sophistiquées et l’usage des nouveaux moyens de contrôle de l’opinion en temps réel ont contribué à brouiller toutes les cartes de l’enfer que l’on prépare pour le citoyen lambda.

LADES – Limited Assured Destruction in European Space est peut-être effectivement ce que nous réserve les derniers développements de l’actualité que cela soit dans l’anticipation d’un attentat nucléaire ou d’une guerre atomique limitée…nous connaissons peut-être déjà les acteurs et les coupables, alors plutôt que d’être volatilisé par le prochain flash gamma n’est-il pas temps de prendre notre destin en main et dire NON aux ennemis de l’humanité qui ne sont pas nos frères mais bien nos fossoyeurs ! Ne faut-il pas mettre aux arrêts le plus rapidement possible les esprits malades qui nous gouvernent? N’est-ce pas notre devoir de citoyens des étoiles de rentrer en résistance devant pareille forfaiture ?

[-1]

Proxima
Proxima

Proxima

[0] Par exemple utilisation du big data et du machine learning dans une approche tout azimut des cultures terrestres en engrangeant toutes les informations possibles et imaginables de celles-ci, une sorte recensement ethnoculturel pour mettre en lumière les différents modes de vie et être au monde et de ce que l’invention du vivant a produit comme solution en faisant apparaître les invariants et les « outliers » pour faire émerger éventuellement une sorte de fond culturel collectif humain où tout un chacun pourrait se retrouver. Une sorte d’auberge espagnole à l’heure du contact pour mieux nous connaître, une sorte de projet pour l’établissement d’une théorie épistémologique unitaire basée sur une anthropologie sociale utilisant une approche basée sur l’ultramétrique[3], les métamathématiques et les métalinguistiques. Project KDROSEL: Kaleisdoscopic Diversity Recovery and Observation of Specific Ethno culture of Life (Prononcer “Cadet Roussel”).

[1] La Dacie Hyperboréenne.

[2] Après tout, si on réinjectait les sommes considérables qui sont dépensées par cet organisme pour faire la guerre et si l’on utilisait ses forces vives pour le développement pacifique de la planète, nous aurions fait un grand pas vers plus de sagesse collective et d’une certaine façon vers les étoiles.

[3] Extraits d’un cours de 1998- Robert Jaulin

«… Ou se déploie dans le quotidien cette attitude politique et ou naturellement le palier théologique fait que l’instauration d’un dieu, d’un centre en transcendance il est une conséquence des paliers précédents, ils sont indissociables. Qu’est-ce que vous avez dans le cadre de la structure de l’enseignement qui est le moule dans lequel nous sommes. Ce que vous avez, c’est des disciplines qui parce qu’elles sont fermées les unes par rapport aux autres se définissent chacune dans la fermeture sur elles-mêmes donc comme centre de l’univers, d’un univers qui leur est étranger, elles sont fermées sur elles-mêmes. Et dès lors qu’elles se définissent comme centre de l’univers, dans toute discipline vous avez régulièrement des théories qui se prétendent être la clé de voute de tout. En sociologie vous avez la lutte des classes, en ethnologie l’inceste, les relations de parenté ou le mythe des mythes Lévi straussien, mais vous avez ça aussi en physique, en mathématiques et dans toutes les autres disciplines, en géographie à un moment vous avez la théorie géographique des cultures ou la … vous avez eu des théories fonctionnelles, la théorie technologique des cultures. En physique à un certain moment c’est la théorie de la relativité, ou plutôt la formulation, l’orientation dans un sens totalitaire est tel que cette théorie suffirait pour comprendre l’univers de la théorie de la relativité. Ça, c’est la formulation explicite d’Einstein sous la plume d’Einstein lors même et il le savait mieux que personne, c’était un très grand physicien, que d’autres théories dans le même temps avoisinaient avec la théorie de la relativité comme la théorie des quantas et qu’elle n’est pas compatible, il y a une contradiction du point de vue de la prétention à être clé de voute. Eh bien vous avez cette… la fermeture disciplinaire implique non seulement une non complémentarité relative des disciplines entre elles mais dans le développement dans chaque champ disciplinaire de temps à autres des théories qui seraient clé de voute de la totalité, vous avez la même structure que dans l’ordre du savoir et dans l’ordre de l’organisation de l’université que la structure qui est celle de l’ethnologie classique, où l’ethnologie classique effectivement reconstitue un centre fantomatique dès lors qu’elle situe les autres civilisations sur une trajectoire qui doit aboutir là aussi, qui est la trajectoire sur laquelle nous serions et qui devrait aboutir à l’homme comme centre, l’homme enfin révélé, celui du progrès, celui de la culture internationale du prolétariat ou celui qui aurait résolu les problèmes de l’inceste, toute une série de conneries. Eh bien il est clair que nous ne … l’attitude qui est la nôtre en raisonnant sur des globalités toujours ponctuelles et toujours ouvertes exclusives de ces totalités fermées totalitaires et qui se prennent comme le centre des choses et les choses en elles même et que notre attitude au contraire elle en appelle à un univers où tout point est centre, tout lieu est centre. A cet égard en effet la représentation en réseau, un nœud dans un réseau est toujours un centre, il y a des images vous trouvez aussi dans les mathématiques des théories qui développent cela. On appelle cela l’ultra métrique, etc. c’est-à-dire qui développe cette pensée où il n’y a pas de centre dans un espace donné, tout point peut-être défini comme son centre. Eh bien dans le cadre de toutes les disciplines vous avez des opérations qui se posent comme le centre totalitaire au niveau de l’abstraction mais vous avez aussi d’autres opérations dieu merci qui se situent autrement. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens