Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 23:04
Rencontre du système solaire avec un nuage galactique. Il ne faut pas broyer du noir.

Rencontre du système solaire avec un nuage galactique. Il ne faut pas broyer du noir.

Il est des perspectives qui ne sont pratiquement jamais évoquées comme par exemple l’influence de notre environnement galactique sur notre Terre. Il est vrai que la religion « anthropomorphique » a tendance à dominer le paysage du climat et du devenir de la planète et ne laisse finalement que peu de place à d’autres phénomènes de notre cosmos qui, eux aussi, peuvent avoir des conséquences non seulement planétaires mais aussi cosmiques. On peut se rassurer en se disant que tout cela prend du temps et à l’échelle humaine n’est pas mesurable…ou pas. Loin de moi l’idée de réfuter l’influence de l’homme sur la planète, notre impact est certain et il est avant tout … démographique (la démographie en tant que déclencheur de tout le reste…) mais se focaliser sur une seule cause n’est pas forcément la bonne méthode pour appréhender la complexité qui nous entoure. Priscilla C. Frisch nous avait déjà mis sur la piste du voyage du soleil dans la galaxie et de la signification de notre environnement galactique pour l’héliosphère et la Terre, une source que je recommande « chaudement ». Voilà qu’un détour par l’histoire semble apporter de l’eau au moulin des extinctions de masse…

http://arxiv.org/pdf/1603.06136v1.pdf

End-cretaceous cooling and mass extinction driven by a dark cloud encounter

Tokuhiro Nimura a,⁎, Toshikazu Ebisuzaki b, Shigenori Maruyama c

Please cite this article as: Nimura, T., et al., End-cretaceous cooling and mass extinction driven by a dark cloud encounter, Gondwana Research (2016), http://dx.doi.org/10.1016/j.gr.2015.12.004

Regarder l'avenir par "l'amour qui meut le soleil et les autres étoiles."- Soleil noir ou nuage noir?

Regarder l'avenir par "l'amour qui meut le soleil et les autres étoiles."- Soleil noir ou nuage noir?

Les auteurs du papier, à partir de la contribution de matière extraterrestre que l'on trouve dans les sédiments terrestres et qu’ils dénotent « index extraterrestre » fEx, mettent en évidence la rencontre du système solaire avec un nuage sombre interstellaire. La galaxie a un disque d’un rayon de 10 000 kparsecs (32 600 années lumière) et une épaisseur de 200 parsecs. Notre système solaire est situé à l’intérieur à 8,5 kpc du centre. Beaucoup de nuages sombres sont distribués dans le disque. Un nuage sombre consiste en un gaz neutre de grande densité (100 à 10 000 protons/cm3) et des faibles températures (8 à 40 K). La taille des nuages sombres est de 0,2 à 174 pc. Il a été estimé qu’environ 135 nuages de plus de 100 protons/cm3 et 16 nuages de plus de 1000 protons/cm3 ont probablement rencontré le soleil dans ses 4,6 milliards d’années de son existence (soit en moyenne une rencontre tous les 30 Millions d’années environ si les nuages sont uniformément répartis…).

Magnétique résonance - le terreau du cosmos vibre en souvenance.

Magnétique résonance - le terreau du cosmos vibre en souvenance.

Et la vague diffuse le soleil couchant dans les limbes de la nuit. "L'expérience n'a donc joué qu'un seul rôle, elle a servi d'occasion."

Et la vague diffuse le soleil couchant dans les limbes de la nuit. "L'expérience n'a donc joué qu'un seul rôle, elle a servi d'occasion."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens