Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 07:15

Un documentaire passionnant retraçant la découverte des premières exo planètes et comment un changement de paradigme s’est opéré à la fin du siècle dernier. On écoutera avec attention ces astronomes qui ont fait l’histoire et on notera avec un intérêt particulier comment, confrontés avec la réalité et mâtinés de la politique de l’ontologie dominante de l’époque, ils doutaient de ce qu’ils observaient ! Et pourtant à force de vérifications et de vérifications, les données étaient là, claires, évidentes l’éléphant était dans le magasin de porcelaine même s’il contredisait toutes les « théories de l’époque »! Je trouve cet événement un des plus importants de l’histoire de l’humanité car il conduit à un changement de paradigme encore plus important, celui de la prise de conscience de l’omniprésence de la vie dans l’univers, omniprésence qui va être révélée dans les années qui viennent avec son lot de questions et de perspectives proprement révolutionnaires, la question de l’ALTERITE.

« N’est-il pas étrange que les habitants de notre planète aient presque tous vécus jusqu’ici sans savoir où ils sont et sans se douter des merveilles de l’univers »[0]

 

N’est-il pas étrange de constater que c’est à l’heure où la civilisation humaine flirte avec les outils de sa propre éradication et autodestruction qu’elle va découvrir petit à petit qu’il y a du monde autour d’elle et que cette perspective, ce miroir d’une altérité des étoiles est une véritable invitation à dépasser les conditions de notre destruction pour bâtir les fondations de notre évolution. Encore une histoire de singularités ou la singularité entropique de notre autodestruction rentre en conflit avec la singularité évolutive de la prise de conscience de l’altérité. Laquelle des deux va gagner ?

 

NB :

On notera au passage l’attitude des « gardiens du temple » et notamment la référence à la revue « Nature », vous savez celle-là même qui avait démoli avec un « magicien » spécialiste en FOUTRERIES les travaux de feu Benveniste sur la mémoire de l’eau à qui je rend hommage aujourd’hui et qu’il faudra un jour réhabiliter face aux escrocs de la ratiocinante rationalité. Pourquoi je fais référence à Benveniste et à l’eau, tout simplement parce qu’il fut le premier à mettre en évidence cette dernière comme un vecteur d’information et qu’elle fait partie des éléments clés de la vie.

 

[0]Camille Flammarion, un astronome et visionnaire de l’autre fin de siècle en écho à ceux d’aujourd’hui.

Une planète- L'eau - La vie.

Une planète- L'eau - La vie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens