Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 22:07
La spirale des singularités.

La spirale des singularités.

La singularité extraterrestre: "Etat d’un phénomène indéterminé dont l’émergence est perceptible ou fortement prédictible mais dont plusieurs actualisations sont envisageables en fonction des différentes distorsions inhérentes au flux temporel qui sauraient moduler sa concrétion."

Vaste question ontique!

Vaste question ontique!

 

Quelque chose a dû changer dans l’approche du problème extraterrestre. Quelle ne fut pas ma surprise de retrouver vendredi soir dernier à l’émission « ce soir ou jamais », les astronomes Jean Audouze et le « rationaliste » plutôt sceptique André Brahic venant défendre la cause extraterrestre sur France 2 ! Bon, il faut dire que devant l’avalanche de nouveautés sur les exoplanètes et le voile petit à petit levé sur les processus qui conduisent à la vie et qui font de celle-ci à la fois une évidence cosmique et un passage obligée, il est de plus en plus difficile de nager à contre courant et il n’y a guère que nos abrutis du tiers exclu ou leurs porte parole écervelés pour rire de la question extraterrestre[1]. Mais voilà que les astronomes émérites commencent à se poser de sérieuses questions. Bon, on a encore du mal à envisager des entités disposant d’une conscience égale voire très supérieure à l’être humain, mais des bactéries ou des extraterrestres que nous ne pourrons jamais contacter, finalement pourquoi pas…

Et je ne parle même pas des OVNI comme preuves visibles de leur présence ! Le sujet est tabou et l’on aurait du mal à envisager que parmi les 77 civilisations qui sont dans les parages galactiques, trente et une civilisations auraient résolu la question du voyage galactique, vingt et trois nous auraient déjà visité dont dix huit régulièrement, trois seraient amorales et une particulièrement hostile. Mais voilà, quelque chose se passe dans la communauté scientifique, la conscience qu’une singularité paradigmatique est en train d’émerger dans notre quotidien, celle d’une présence extraterrestre que l’on pourrait démontrer ! Preuve en est les publications sur la fameuse étoile KIC846852 dont il ne se passe pas une semaine sans qu’une nouvelle publication se fasse jour et qui ne soit pas forcément synchronisée avec une resucée de la guerre des étoiles! La dernière en date concerne les fuites probables d’un système de propulsion par faisceau laser comme observable SETI probable.

http://arxiv.org/pdf/1602.05485v1.pdf

POWER BEAMING LEAKAGE RADIATION AS A SETI OBSERVABLE

"Comme discuté ci dessus, les niveaux de puissance rayonnés sont élevés et éphémères et éclipsent facilement toute fuite qu’une civilisation Extraterrestre pourrait diffuser dans l’espace (Sullivan 1978). La puissance rayonnée décrite ici est plus grande que celle nécessaire pour des systèmes rayonnant pour la communication : EIRP= 10 à la puissance 18 W pour un émetteur de 1000 années lumière de portée (Benford, Benford & Benford 2010). Les programmes SETI pourraient explorer une partie différente de l’espace des paramètres par des observations adaptées à la fuite des faisceaux de puissance.

Les intelligences extraterrestres pourraient savoir que leurs faisceaux pourraient-être observés. Ils pourraient alors encoder un message et le diffuser pour notre réception d’une façon économique en énergie et en coût. En observant les fuites des faisceaux de puissance nous pourrions bien trouver un message intégré au faisceau. Ce message peut utiliser des conceptions efficaces et optimisées comme la minimisation d’énergie et l’étalement spectral (Messerschmitt 2012, 2015).

Si nous construisons des grands systèmes de rayonnement de puissance dans le futur, nous devrions être attentifs aux possibilités d’une fuite détectable accrue de leur fait. De telles radiations peuvent être un message qu’il soit intentionnel ou pas."

Domaines des faisceaux de puissance et la durée des applications des faisceaux de puissance. Les symboles indiquent respectivement le lancement en orbite (carré), l’atteinte de l’orbite (rond), le déplacement interplanétaire (triangle), le déplacement interstellaire à 0,1 fois la vitesse de la lumière (le losange) et le déplacement interstellaire à 0,5 fois la vitesse de la lumière (le grand losange). Les symboles pleins concernent les faisceaux dans le domaine des microondes et millimétrique. Les symboles vides indiquent des faisceaux laser dans le visible et le proche infrarouge.

Domaines des faisceaux de puissance et la durée des applications des faisceaux de puissance. Les symboles indiquent respectivement le lancement en orbite (carré), l’atteinte de l’orbite (rond), le déplacement interplanétaire (triangle), le déplacement interstellaire à 0,1 fois la vitesse de la lumière (le losange) et le déplacement interstellaire à 0,5 fois la vitesse de la lumière (le grand losange). Les symboles pleins concernent les faisceaux dans le domaine des microondes et millimétrique. Les symboles vides indiquent des faisceaux laser dans le visible et le proche infrarouge.

[1]Par exemple… « l’exoconférence » où la bêtise le dispute à l’ignorance, les moteurs de la foutrerie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens