Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 07:25
S'ouvrir sur le monde pour envisager les possibles.
S'ouvrir sur le monde pour envisager les possibles.
S'ouvrir sur le monde pour envisager les possibles.

S'ouvrir sur le monde pour envisager les possibles.

KIC8462852:

Cela sent le sapin pour les comètes…Voilà que cet événement cométaire unique qui avait été avancé pour expliquer la courbe de lumière bien singulière de KIC8462852 présentant un affaiblissement jusqu’à 20 % aurait dû se produire aussi dans le passé… Bradley E.Schaefer, prenant son bâton de pèlerin, analysa les archives de l’observatoire d’Harvard et notamment les clichés de l’époque (ou plutôt les plaques) et il se trouve que l’étoile en question présente ce type comportement depuis, tenez vous bien le début des années 1890 jusqu’à la fin des années 1980 ! Oui vous avez bien lu. Un long siècle d’affaiblissement qui est complètement inattendu pour une étoile de type spectral F de la séquence principale. Aussi, les courbes de lumière de KIC8462852 de l’observatoire d’Harvard fournissent la première confirmation (en plus des nombreux creux observés par Kepler) du caractère tout à fait inhabituel de cette étoile. L’affaiblissement de KIC8462852 s’étendant sur un siècle est contraire aux différentes spéculations qui évoquaient que la poussière obscurcissant l’étoile provenait d’un événement catastrophique unique. Boum ! La quantité de poussière nécessaire pour obtenir les effets constatés est très importante et la seule façon de la réconcilier avec l’affaiblissement observé dans les courbes de lumière de Harvard est de faire appel à des poussières confinées dans un volume autour d’un plan (comme pour une orbite ou un disque) et d’être éloigné de l’étoile…

Si on s’entête avec les comètes, l’auteur de la publication a calculé qu’il fallait juste 648 000 comètes géantes pour créer cet affaiblissement centenaire…et l’auteur de terminer en crucifiant l’hypothèse cométaire :

« Je ne vois pas comment il est possible pour quelque chose comme 648 000 comètes géantes d’exister autour d’une étoile, ni même d’avoir leurs orbites orchestrées de telle façon qu’elles passent devant l’étoile pendant le dernier siècle. Aussi, je prends cet affaiblissement d’un siècle de long comme un argument fort contre l’hypothèse de la famille de comète pour expliquer les creux de Kepler. »

http://arxiv.org/pdf/1601.03256v1.pdf

KIC8462852 Faded at an Average Rate of 0.165±0.013 Magnitudes Per Century From 1890 To 1989.

Donc, exit l’hypothèse des comètes qui est finalement bien moins probable que celle de la sphère de Dyson qui elle est toujours en lice ! Je ne dis pas bien entendu que cette dernière hypothèse soit la bonne…mais elle mérite d’être considérée comme il se doit.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens