Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 22:12

L’immensité du cosmos était là, présente, sous-jacente, elle ne demandait qu’à être révélée, observée, admirée, pensée, représentée dans un miroir imaginal d’une biosphère consciente de la grandeur de l’essence.

Cette intersection du lointain, du prochain et du lendemain forçait l’intercession, ces itinéraires sub-liminaux traçaient les passages initiatiques dans l’essence du vide du non lieu consumériste pour éclairer les dimensions autopoïétiques qui desserrent l’étau apoétique et apocalyptique d’un totalitarisme du néant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens