Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 12:12
Une clef?

Une clef?

Sur le chemin de la liberté, couchée sur l’herbe pleine de rosée d’une aube imaginale du transcréé se trouvait une clef. Cheminant, aveugle par les œillères posées, un équipage humain avançait tourmenté. Quelle difficulté de mettre un pied devant l’autre lorsque l’on marche dans la nuit à la recherche du nouvel apôtre. Par l’un de ces hasards qui sort de l’empirique et semble présenter l’incarnation du théologique, un membre de l’équipage s’arrêta à proximité de la clef. Il enleva ses œillères pour vérifier l’attelage et ses pieds. Sous le soleil couchant, un rayon de lumière rouge et mordoré illuminait la clé qui scintillait de mille feux. L’homme éblouit par ce spectacle improbable, épiphanie de l’instant qui ne dure qu’un moment se pencha et la recueillit. Il fut surpris de sa forme dont émanait une fractalité sensible qui semblait s’associer aux modalités du réel. Ses formes intriquées paraissaient définir « un nouvel arbre de la connaissance qui aurait pour racine la logique, pour tronc l’épistémologie tandis que la métaphysique et les sciences de la nature en formeraient les branches » [0]. L’homme sidéré par cette clé l’introduisit dans sa pensée et soudain la lumière de la connaissance éclaira son parcours. Elle l’éclaira de l’intérieur si bien que la pratique du chemin en devint grandement facilitée, ce ne fut pas cette lumière artificielle et létale de l’éclair de l’enfer, cette lumière nue clef de l’ère qui le guidait vers le néant, mais bien plutôt tel Virgile, un guide souverain montrant à l’humanité pacifiée le chemin de la forme comme logique de l’informe devenir aux mutations célestes.

 

[0] Largement inspiré de « L’empreinte du monde » -Essai sur les formes logiques et métaphysiques- Jean-Marie Chevalier.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens