Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 12:21

Voilà, Sara Sieger l’avait anticipé et on pourrait dire que c’est fait mais la nouvelle n’est finalement que la suite logique des évènements qui se produisent depuis maintenant 1995 et le focus médiatique qui est donné à la découverte de notre cousine Kepler-452 b, c’est comment dire un peu du réchauffé lorsque l’on regarde le diagramme suivant et que l’on se pose la question comme le fait intelligemment le professeur Abel Mendez :

« Pouvez-vous repérer la Terre et Kepler-452 b dans ce diagramme ? »

Le schéma ci dessus montre toutes les planètes près de la zone habitable (nuances de vert). Seulement celles qui ont moins de 10 masses terrestres ou 2,5 rayons terrestres sont indiquées. Quelques unes doivent encore être confirmées (*= non confirmé).  Les différentes limites de la zone habitable sont décrites selon Kopparapu et al. 2014. La taille des cercles correspond au rayon des planètes (estimé à partir de la relation masse rayon lorsque il n’est pas disponible).

Le schéma ci dessus montre toutes les planètes près de la zone habitable (nuances de vert). Seulement celles qui ont moins de 10 masses terrestres ou 2,5 rayons terrestres sont indiquées. Quelques unes doivent encore être confirmées (*= non confirmé). Les différentes limites de la zone habitable sont décrites selon Kopparapu et al. 2014. La taille des cercles correspond au rayon des planètes (estimé à partir de la relation masse rayon lorsque il n’est pas disponible).

Sur ce site, ce qui est bien plus intéressant, c’est de visionner les deux petits films d’animation consacrés au paradoxe de Fermi. Le premier, c’est du pur jus « Terre rare » et dans la lignée des postulats pseudo sceptiques et foutreries associées. Il est toutefois utile dans la mesure où l’immensité cosmique nous est d’une façon révélée par analogie.

 

Le deuxième est beaucoup plus subtil et met en exergue un point cardinal dans toute les réflexions sur ces sujets, sa dimension culturelle ! Or comme l’a montré Robert Jaulin il n’y a pas de science sans culture et nos « lois, postulats » sont imbriqués et relatifs à nos cultures et à nos façons d’être au monde, d’être le monde. Chaque culture est un centre, mais ce centre ne doit être en rien exclusif des autres centres et ces centres ne peuvent exister dans une relation totalitaire ou chaque centre serait le centre de tout mais bien plutôt dans une relation d’alliance et de partage ou les centres communiquent entre eux, un peu comme les nœuds d’un réseau. Il y a encore du pain sur la planche…

Fermi paradox part 1

Fermi Paradox part 2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens