Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 21:53
Un satellite disparaît.

Un satellite disparaît.

Une information insolite qui ne vous sera probablement pas donnée sur nos medias champions de la « démocratie » et de l’intelligence. Cela date déjà de quelques jours mais, cette histoire mérite d’être rapportée :

Un satellite militaire météorologique ancien (20 ans d’âge) a apparemment explosé (j’ai relu plusieurs fois afin de m’assurer que j’avais bien lu) sur son orbite le 3 février dernier après un brusque pic en température. C’est l’Air Force elle même qui le déclare. L’événement catastrophique a produit 43 pièces de débris dans l’espace qui ont révélé la perte du satellite le 27 février (j’ai mis en gras les dates, il en a fallu du temps pour l’annoncer …).

On apprend que le satellite, le vol 13 du programme de satellite de défense météorologique, était le plus vieux satellite en opération de la constellation de satellites DMSP. Cependant, ce n’était pas le premier satellite de DMSP à exploser après des années de service fiable (en effet, en avril 2004, un satellite météorologique de 13 ans d’âge surnommé DMSP-F11 avait subi une explosion catastrophique similaire produisant 56 débris dans l’espace, débris catalogués). Les deux satellites ont été construits par la division espace de Lockheed Martin dans le cadre de la série des satellites météorologiques DMSP Block 5D-2 lancés de 1982 à 1997.

On apprend que 20 % des explosions n’ont pas d’origine connue.

C’est bizarre cette histoire parce qu’au M près cette série DMSP me rappelle quelque chose d’assez ancien (DSP32) mais qui est aussi lié à la militarisation de l’espace :

Le pur hasard sans doute !

Un autre satellite apparait! une Nano histoire de sodium et de niobium.

Un autre satellite apparait! une Nano histoire de sodium et de niobium.

Alors qu’au dessus de nos têtes, la mort rode en grande faucheuse prête à fondre sur l’humanité endormie, le hasard des confrontations semble émerger à l’horizon. Qui contrôle quoi et quoi contrôle qui? Des questions exotiques qui finiront par une réplique.

Cercle orné de 14 points en relief, un en son centre, six près du bord.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens